• Base : modèle_N_1
  • Collocatif : utilisation_N
  • Forme de base : utilisation du modèle
  • Patron syntaxique : Complément du nom
  • Métriques
    • Occurrences 9
    • Répartition (sur 100 tranches) MF
    • Répartition (sur 10 disciplines) 4
    • Log-like 19
  • La réalisation des projections associées à chacune de ces mesures s' appuie sur l' utilisation d' un modèle de microsimulation dynamique : le modèle Destinie de l' Insee3.
  • L' utilisation de modèles à correction d' erreur permet d' affiner l' analyse et de mettre en évidence, à côté de l' effet de court terme traditionnellement étudié, une relation de long terme entre les deux variables ( sauf pour Kroner K.F. Lastrapes W.D. 1993 ]).
  • Même si l' on peut admettre que tout modèle scientifique n' est pas formalisé et qu' il n' est point besoin qu' un modèle soit formalisé pour être rigoureux, il n' en demeure pas moins que, pour comprendre la grande utilisation de modèles formalisés et l' assimilation faite par certains entre modèle et formalisation, il faut se référer aux propriétés du langage formel, ce que nous nous proposons de faire succinctement maintenant.
  • Au vu de notre problématique, l' utilisation des modèles de durée semiparamétriques de Cox présente deux avantages.