Adverbe discursif / récapitulation
Glose : En résumé, finalement. (Dictionnaire Electronique des Mots)

    Pas de métriques pour cette entrée

  • Examinons à présent le couple pureté/impureté dans le cas des Hébreux ordinaires. On constate immédiatement que les occasions de se rendre impur sont innombrables, mais que la logique qualitative binaire présence/absence s'accompagne d'évaluations quantitatives: les infractions aux lois de pureté sont d'une gravité inégale, que traduit la gradation de leurs conséquences. Tout se passe en somme comme si chaque loi instituait son registre de pureté/impureté, l'effet des transgressions étant la perte d'une sorte seulement de pureté alimentaire, sexuelle, etc.
  • L'analyse montre l'importance de l'histoire personnelle comme constituant de l'espace et, chez ces personnes, nous assistons à une conversion de l'espace en un " univers " vivant, plus communément appelé " un chez-soi " où cohabitent des composantes affectives et cognitives. Le " chez-soi " définit alors une relation particulière qu'une personne entretient avec son cadre de vie : " Je me plais dedans, moi, ma foi " auquel fait écho : " Je suis en somme dans mes meubles! ". Voici comment se résume et se dévoile une certaine façon de connaître son monde de l'intérieur, d'être dedans.
  • Sensibilisation, information et éducation des consommateurs s'insèrent en fait dans un raisonnement qui devient presque consensuel. Dans les propositions élaborées, cette conception est avancée de telle sorte qu'elle permet de qualifier dans le même mouvement la masse des sujets à rallier et les stratégies à engager. Ainsi intééréssés et sensibilisés, les consommateurs en l'occurrence doivent pouvoir devenir en somme les actes du changement.