Nom processus_cognitif / choix
Glose : Action de choisir, de prendre quelqu'un, quelque chose de préférence à un(e) ou plusieurs autres. (Trésor de la Langue Française Informatisée)
  • Distribution des occurrences par discipline
  • Métriques
    • Fréquence 1442
    • Spécificité 2.488
    • Répartition (sur 100 tranches) 98
    • Répartition (sur 10 disciplines) 10
    • Nombre de disciplines avec spécificité positive 4
    • choix (N) est plus spécifique que 73.65 % des mots du LST
  • Comme il apparaîtra par la suite, le choix de travailler sur les formes pronominales permet d'écarter la problématique assez complexe de la distinction entre syntagmes quantificateurs et non quantificateurs, problématique à laquelle ont été confrontés les auteurs qui ont étudié ces syntagmes binominaux, Dessaux (1976), Buvet (1993) et Benninger.
  • Dans un troisième temps nous étudions la sensibilité des résultats au choix de deux paramètres - cl é du modèle, le taux de dépréciation du capital public et l'élasticité de la production au capital public.
  • De la sorte, notre choix s'est tourné vers le processus d'analyse hiérarchique développé par Thomas Lorie Saaty (1980, 2008).
  • Sur le plan discursif, en relation avec les choix énonciatifs précédents, on note de fréquents phénomènes de discontinuité, affectant la référence, la cohésion verbale, la cohésion nominale, voire la cohésion " logique ".